Mycose vulvaire (ou vaginale) : la nécessité d’un traitement naturel

mycose vulvaire vaginale traitement naturel

Mycose vulvaire (ou mycose vaginale) : un traitement naturel est primordial

La mycose vulvaire, aussi appelée mycose vaginale, est provoquée par une prolifération du champignon Candida Albicans dans la zone vaginale. 

Naturellement présent dans l'organisme de chacune d'entre nous, ce micro-organisme, sous l'effet de certains facteurs, devient "dominant". Dès lors, il déséquilibre la flore vaginale, laissant apparaitre un certain nombre de symptômes comme les irritations, les pertes blanches ou encore les douleurs au moment de la miction ou des rapports sexuels. 

Une mycose vulvaire est avant tout une candidose !

Bien qu'il soit nécessaire de traiter localement la mycose vulvaire (ou vaginale) grâce notamment à des anti-fongiques, il faut bien garder à l'esprit que la mycose est révélatrice de la présence d'une candidose.

Ainsi, dans de très nombreux cas, la prolifération du Candida Albicans ne se limite pas à la zone génitale. Elle est même plutôt la conséquence d'une prolifération généralisée, qui débute bien souvent dans l'appareil digestif (on parle aussi de candidose digestive).

Le paradoxe des antibiotiques qui traitent localement mais favorisent le Candida Albicans

On assiste à un véritable paradoxe au moment de traiter une mycose vulvaire. En effet, la prise de médicaments, notamment antibiotiques, pour traiter localement la prolifération du Candida Albicans, est par ailleurs connue pour être un facteur de risque dans la multiplication de celui ci dans l'organisme.

Autrement dit, on nous demande de traiter la mycose vaginale avec des médicaments (dont certains antibiotiques), mais on sait également que la prise répétée d'antibiotiques est une cause d'apparition de la candidose !

Alors que faire ? Bien entendu, à court terme, il convient de traiter localement la prolifération du champignon dans la zone vaginale. Mais pour éviter les récidives, il faut absolument traiter en profondeur la candidose qui est à la source des mycoses vaginales (dans une large proportion). Et traiter la candidose sur la durée doit passer par un traitement naturel

Un traitement naturel vous aidera à traiter la candidose, qui provoque les récidives de la mycose vulvaire

Il est fondamental de comprendre que :

  1. Une mycose vulvaire doit être traitée localement (et cela passe dans la majorité des cas par la prise de médicaments et/ou antibiotiques)
  2. Une candidose généralisée doit être traitée de manière naturelle pour être éliminée dans la durée, et ainsi supprimer les risques de récidives de la mycose vulvaire

Le traitement naturel que je conseille

J'ai moi-même souffert de mycoses vulvaires à répétition durant de nombreuses années. J'ai traité à plusieurs reprises ces mycoses de manière locale, avec satisfaction. Mais le problème était toujours le même : la mycose finissait par réapparaître.

C'est seulement quand j'ai compris que je souffrais de candidose que les choses ont changé. Après avoir traité localement la mycose, j'ai débuté un véritable traitement de fond. Un traitement naturel dont l'objectif était d'effectuer un rééquilibrage alimentaire (afin de rééquilibrer la flore intestinale) et d'effectuer les apports nécessaires en bactéries "amicales", ces bactéries qui régulent la présence du Candida Albicans, à l'origine de la candidose.

Informations
Date
Type
Article
Qualité
51star1star1star1star1star